0

La presse critique la taxe imposée aux touristes algériens

La presse algérienne a commenté largement l’article 36 de la loi de finances complémentaire concernant l’imposition d’une taxe de 30 dinars. Le portail maghrebemergent.com a vivement critiqué cette loi écrit : «Tunisie: La taxe de 30 DT comme cadeau de bienvenue pour les touristes algériens».

taxe touristes algeriens

Le nombre de touristes algériens est toujours en croissance en Tunisie pour les vacances et ils seront touchés par cette taxe alors qu’ils représentent 20% des recettes du tourisme tunisien. Jusqu’à le mois d’août le nombre des touristes algériens a dépassé 500.000.

Le média algérien considère que cette loi est dure et ne peut que décevoir les nombreux touristes algériens et nuire à leurs budgets de vacances. Vous pouvez en savoir plus dans cet article.

La Tunisie exprime la cause de cette taxe et justifie que cette disposition intervient dans un contexte économique difficile et grave pour la Tunisie surtout que la balance commerciale extérieure de la Tunisie 2014 est déficitaire.
chute du tourisme en tunisieLe secteur-clé du tourisme a chuté vertigineusement avant de se reprendre lentement. Vus les conflits sociaux ne cessent d’agiter le pays, ces perturbations sont alimentés essentiellement par le chômage et la pauvreté.

N’oublions pas la situation critique menacée par les terroristes, celle qui rend l’état du pays plus compliquée.

ontt

Notons bien que l’ONTT marque l’arrivée de près de 1 million de touristes algériens sur le territoire tunisien. L’administration du tourisme organise au mieux les flux touristiques algériens pour accéder aux meilleures conditions d’accueil et de séjourner pacifiquement avec des tarifs bien étudiés et des services impeccables.

Heureusement, le pays a dépassé cette période difficile pour accéder à la une ère plus lumineuse, surtout au niveau des liquidités.

 

evasinato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *